Tuesday, September 11, 2007

Amour

J'étais en train d'écrire ma fiche quotidienne de mon cycle, selon Miranda Guay, et je notais un rêve que j'ai fais la nuit dernière.

J’ai rêvé que j’étais adolescente, autour de 14-15 ans. J’avais un kick sur un gars, un peu plus vieux que moi (16-17 ans). Il était blond, aux yeux bleu. Un beau garçon. Il y avait un petit jeu de séduction. Il était pas certain qu’il voulait sortir avec moi. Il était attiré, mais il voulait être certain que c’était bien ce que je voulais, et que je me perdrais pas dans le processus. Quand il a eu confirmation de ça, il était prêt à s’engager avec moi. On s’est embrassé, timidement et très doucement, une caresse des lèvres seulement, pas de langue. Puis, on a été séparé. Je le revoyais des années plus tard, il avait teint une partie de ses cheveux en noir, il était devenu punk, et gay !

En y repensant, je me suis rappelé du feeling de ce baiser, somme toute assez chaste! Puis de fil en aiguille, j'ai pensé à la plupart des rêves "érotiques" que je peux faire. Il est extrèmement rare que mes rêves comportent de la sexualité explicite, par là j'entends génitalité. Généralement, il y a des effleurements, du non-dit, des caresses timide. Spécialement mon rêve de la nuit dernière. Puis j'ai repensé à ma relation avec Étienne, dans la dernière année. Il y a eu une très forte attraction sexuelle, qu'on a vécu sans aucune retenue. On a exploré toutes sortes de choses que je n'avais jamais vécues, allant du sado-maso (soft) à la sodomie. Puis j'ai repensé à ma relation avec Alex, qui a duré près de 7 ans, et dans laquelle on a aussi très tôt eu des relations sexuelles. Il me vient à l'esprit que maintenant j'ai envie de découvrir une personne, de faire un coeur à coeur avant de faire un corps à corps. Pas forcément attendre d'être mariés là! Mais pas me presser. Prendre le temps de vraiment découvrir, savourer l'autre personne. J'ai connu il y a longtemps un couple qui avaient attendus 2 ou 3 mois avant de s'embrasser pour la première fois. Ils disaient: "Pendant qu'on s'embrasse, on ne se parle pas!" Alors ils avaient pris le temps de se parler, de se connaitre, de s'aimer..... C"est drôle, la "chasteté" est en partie ce qui m'a fait décrocher du christiannisme, mais aujourd'hui, j'ai envie de cette "chasteté". Mais pas abordée d'une façon restrictive et frustrante, sans notion de péché. Simplement, une relation pure, ou l'amour vient du coeur avant de venir du corps. Bien sûr, le corps va suivre, et c'est une partie importante! Mais ma dernière relation était centrée sur le sexe, et en bout de ligne, il m'est restée une impression plutôt vide. Maintenant, j'ai envie d'amour! J'ai envie d'une relation qui soit spirituelle, émotive et physique. Je souhaite que la Déesse mette sur mon chemin un homme qui ait envie de la même chose. Il doit bien en exister un quelque part!

3 comments:

Anonymous said...

Demande et tu recevras ... :)

Lorsque l'on dépasse nos limites, on a tendance à revenir à une certaine chasteté... Peut-être est-ce un besoin de sacré dans la sexualité? De reprendre plaisir dans les gestes les plus tendres, les plus simples?

Sérénité said...

Oui, c'est exactement ça. Il me semble que je prendrais plus de plaisir à un doux baiser ou à des caresses dans les cheveux qu'à une relation ou j'aurais 8 orgasmes.

Mais je suis pas inquiète, je le trouverai bien sur ma route un moment ou l'autre.

Anonymous said...

:)

Je comprends... parfois le baiser parfait et si sincère nous transporte plus que toutes les performances sexuelles du monde!