Friday, February 22, 2008

Les femmes....

J'ai entendu une conversation, récemment, qui m'a fait sourire. 2 de mes collègues de travail discutaient de leur pré-ménopause, et de là s'étendaient de long en large sur tous les désagréments que comporte le fait d'être femme. Les règles qu'il faut subir, les changements hormonaux, les sautes d'humeurs, l'accouchement, puis la pré-ménopause, la ménopause, etc etc etc. Pauvre de nous, pauvres femmes que nous sommes.

Je me suis souvenue à quel point, quand j'ai découvert le forum de La Lune Rouge, ainsi que La Femme Lunaire, de Miranda Gray, je regrettais de ne pas avoir connu ça plus jeune. Je regrettais de n'avoir appris qu'à la fin de la vingtaine à accueillir mes règles au lieu de les subir, à non seulement accepter mais à aimer mon cycle et à voir les changements qu'il apporte comme une richesse et non comme une plaie. Et lorsque j'ai entendu mes collègues discuter, j'ai réalisé que au contraire j'étais chanceuse d'avoir découvert ça si jeune! J'ai réalisé que certaines femmes peuvent vivre toute leur vie à souffrir leur condition comme une malédiction. J'ai souri, j'ai fermé les yeux, et j'ai intérieurement remercié la Déesse de m'avoir donné l'occasion d'accepter ma féminité avant d'en devenir aigrie.

2 comments:

Anonymous said...

La semaine dernière, nous parlions accouchement à la pause café et une de mes collègues, plus jeune, disait tellement craindre de souffrir qu'elle aimerait être sous anesthésie générale le jour, ne rien voir le jour où cela lui arrivera. Et là j'ai compris que la peur de l'inconnu, le tabou de la douleur lui faisait totalement occulté bien des aspects de sa féminité et son aptitude à être mère, forte, donner la vie. Mais, elle a encore le temps de changer d'avis et d'apprendre, et ne pas finir aigrie comme tes collègues. souhaitons qu'elles se réconcilient même tardivement avec leur nature intérieure. :)

Sérénité said...

Je le souhaite également..... ;)