Monday, November 26, 2007

Angerona

Ma relation avec Angerona se poursuit. Je trouve tellement difficile de mettre des mots sur ce que je vis! On dirait qu'elle m'a saisie, qu'elle m'a fait sienne......

Ma vie de tous les jours n'a pas changée. Je me lève le matin, je prend mon café, je vais travailler, je reviens le soir, je vaque à mes occupations, je me couche......... Mais c'est ma vie spirituelle qui est chamboulée.

J'étais "confortable" avec mes dévotions habituelles..... même si Hekate me brasse une fois de temps en temps - elle a remis ça, d'ailleurs, récemment. Et parfois je m'en passerais car c'est la crise de larmes assurée, mais bon, c'est pour mon bien, et je sens que je grandis, alors... - et c'était sécurisant.

Je suis très indisciplinée, et je dois dire que cela s'étend aussi dans ma vie spirituelle. Je fais rarement quoi que ce soit "d'officiel" dans ce domaine. J'ai de la difficulté avec le décorum. J'ai mon autel permanent (ce qui m'amène à une autre difficulté, mais j'y reviendrai) mais il est rare que je prenne le temps de m'asseoir devant, d'allumer encens et chandelles, et de vraiment méditer. Par contre, je fais beaucoup de prières spontanées dans ma vie de tous les jours, et jusqu'à maintenant, ça me semblait suffisant.

Mais il me semble que Angerona se fait une place, et qu'elle demande plus de moi. Elle veut me montrer ce silence qui m'attire tant et depuis si longtemps, mais elle me fait comprendre qu'apprendre ce silence demande de la dédication et de la discipline (soupir). Apprendre ce silence demande que je m'y consacre. Et de façon concrète. Cela demande un travail personnel. Cela demande de prendre un moment TOUS LES JOURS, un moment où mon ordinateur est éteint, où la sonnerie du téléphone est à off... un moment où je me donne à ce silence, et où je l'accueille en moi. Elle me fait comprendre que c'est la seule façon que je pourrai le faire mien, ce silence....

Je sens que mon âme à soif d'elle, d'Angerona. Et de son silence, sa méditation, son recueillement. Je croyais m'être souvent senti proche d'une déesse ou une autre, jusqu'à maintenant. Proche d'Hekate, de Gaïa, ou de Morrigan...... Mais maintenant..... maintenant je comprends, et je vis ce que c'est que d'avoir une déesse patronne. Je n'ai pas l'impression d'avoir choisi Angerona, mais bien plutôt que c'est elle qui m'a choisie. Alors le choix qui me reste maintenant, c'est de me consacrer à elle entièrement. Mon coeur est déjà tout engagé, mais je veux le faire de façon officielle.

Yule est son festival. Elle est la déesse du solstice d'hiver. Alors pour Yule, je veux préparer un rituel de consécration. Et je veux prendre les quelques semaines qui me restent pour m'y préparer sérieusement. Je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre, étant donné mon manque d'expérience en la matière. Je sais seulement que je vais essayer d'avoir congé le 21 décembre, et de passer la journée entière dans le silence. Pas d'ordi ni de téléphone. Et possiblement jeûner aussi. Je veux que la journée culmine en un rituel de consécration.

J'ai aussi demandé à un ami illustrateur, de me faire un dessin d'Angerona. Je lui ai expliqué ce qu'elle représente pour moi, et je lui ai envoyé quelques textes. Je devrais avoir le dessin autour du 15. Je vais le faire encadrer, et à partir du 21, il aura une place de choix sur mon autel.

Voilà, c'est tout ce que j'ai pour le moment, et j'apprécirais vraiment, sincèrement, quelques suggestions pour ce rituel.

Je vous remercie, soeurs Myésis.

2 comments:

Anonymous said...

c'est touchant de te lire... tu me rapelles certains passage dans ma vie. Je suis heureuse pour toi :)

Sérénité said...

Merci! C'est gentil à toi.

C'est bizarre, je suis moi-même émue de ce qui m'arrive....